Publié : 26 avril 2016

Peinture et musique s’invitent au collège !

Des portraits en musique au collège !

Dans le cadre du festival Normandie Impressionniste 2016, six violonistes, deux altistes, deux violoncellistes et un contrebassiste de l’Orchestre Régional de Normandie conduits par Mélisse Brunet se sont produits devant 200 collégiens et lycéens vendredi 1er avril 2016 dans la salle de spectacle de la Gidouille au collège Marc Chagall de Gasny.

Gilles Alonzo, Julien Bellanger et Thibault Cohade, trois compositeurs lyonnais, ont travaillé l’écriture de partitions mettant en musique les sept toiles de peintres impressionnistes sélectionnées pour le projet et exposées dans les musées normands. Le thème choisi pour ce festival 2016 est le ’Portrait’.

Les quatre classes de 4ème A,C,D et E ont participé à ce concert commenté et illustré. Chaque œuvre était bien sûr projetée en toile de fond. Emmanuel Pleintel, enseignant en éducation musicale et chant choral, a présenté les 7 œuvres à travers des extraits commentés et quelques touches d’humour pour maintenir l’attention des élèves, bien attentifs dans l’ensemble. L’objectif est de donner des clés de compréhension quant à la création musicale de chaque compositeur. Pour ce qui est de la musique, jouée avec conviction et intensité par les onze musiciens, elle est fort plaisante et expressive 

Une belle initiation donc au répertoire classique pour la jeune génération !

Ce concert illustré et commenté a fait l’objet d’une véritable préparation en amont avec une visite au musée des Beaux-Arts de Rouen le 29 février 2016 afin que les collégiens puissent découvrir non seulement une des œoeuvres du programme du concert (’Dans un café’ de Gustave Caillebotte) mais aussi l’ensemble des collections. Ce projet artistique permet ainsi de créer un véritable échange entre les élèves et les structures culturelles : les musiciens se rendent au coeur des établissements scolaires à la rencontre des élèves : une manière de les sensibiliser à un événement territorial majeur, le festival, et plus largement, à la culture.

Ce concert pédagogique offrait en bonus les productions des élèves autour de ce projet : en effet, chaque élève a été amené à exprimer son ressenti sur un tableau, créant ainsi l’intéractivité entre le travail créatif réalisé par l’élève et la représentation à laquelle il assiste. Des travaux interdiscplinaires ont vu le jour à partir de l’exploitation du tableau ’Dans un café’ de Gustave Caillebotte : écriture d’un texte sur l’air de la chanson ’Mon bistrot préféré’ de Renaud en s’attachant à l’ambiance, aux émotions dégagées à l’époque du XIXème siècle, les élèves ont pu chanter leur production au public. Des exposés sur les cinq sens ont été réalisés en SVT. Une autre classe s’est engagée dans le rédaction de textes sur ce que ressentait cet homme à cet instant, ou encore avant de venir dans ce café ou bien ensuite, aprés..

D’autres élèves ont produit des créations artistiques en s’ appropriant le tableau, en imaginant le personnage dans un ailleurs qu’induisait selon eux son regard … cela en empruntant le grain de folie du mouvement Dada, pour la morale de leur histoire, illustrée par la petite phrase incongrue qui fait ici « notice de lecture » de la nouvelle œuvre créée. Un tableaux, des tableaux, pleins de tableaux utilisant les techniques mixtes et nous amenant vers d’autres destinations que celle imaginée par le peintre....
Une classe s’est attachée à détourner l’oeuvre en transposant le thème du portrait et de l’auto-portrait du XIXème siècle au XXIème siècle en réalisant des selfies !
Un grand moment de CULTURE partagé par tous !