Publié : 22 octobre

Escape Game - Happy Halloween ?


Le mardi 17 octobre et le jeudi 19 octobre, les élèves de 6C, 6D et 6F ont participé à un escape game numérique sur le thème d’Halloween. Cela a été l’occasion pour eux d’en apprendre davantage sur cette fête.

Connaître la mission

Les élèves ont commencé par visionner un teaser pour connaître leur mission.


Résoudre des énigmes

La mission consistait donc à dérober une recette de tarte à la citrouille. Pour ce faire, les élèves ont dû résoudre des énigmes :
-  associer les noms des déguisements aux bonnes images
-  écrire 5 mots épelés (révision de l’alphabet)
-  retrouver des mots liés à Halloween dans une grille
-  comprendre trois documents audio (l’origine du mot ‘Halloween’, les traditions d’Halloween, ‘The Mystery House’)

Voici le parcours (utilisez Firefox pour avoir les effets sonores au début !) :


Les récompenses

Dans chaque classe de 6ème, les deux premiers binômes d’élèves à mettre la main sur la recette ont remporté un sac Halloween et trois bonbons.

Les élèves suivants qui ont trouvé la recette ont eu trois bonbons.

Ceux qui n’ont pas réussi à aller jusqu’au bout de l’ escape game ont eu un bonbon pour leur participation.
Les sacs et les bonbons ont été financés par le FSE.

Bilan

Tous les élèves ont participé. Aucun binôme n’a baissé les bras. Tous les élèves étaient au travail. Lorsque le premier binôme d’élèves a trouvé la recette, cela a boosté les autres binômes ! Les élèves ont aimé l’activité et ont redemandé à faire des escape games  !

L’ escape game a permis plusieurs choses chez les élèves :
-  réviser l’alphabet anglais et du vocabulaire appris en primaire
-  acquérir des connaissances culturelles
-  développer des compétences numériques : chercher comment allumer une tablette (c’était la première fois que les élèves les utilisaient), savoir utiliser une application pour scanner un QR code

-  développer des compétences sociales : les élèves ont dû travailler en binôme et donc s’entendre et s’écouter pour bien et vite réussir !
-  réfléchir à des stratégies (ex : essais-erreurs) pour réussir

Le déploiement d’un escape game demande beaucoup d’énergie de la part du professeur, en particulier lors de problèmes techniques, comme cela a été le cas lors de la première heure. Les élèves se sont vite impatientés. Nous avons perdu au moins 15-20 minutes car la connexion était lente ce jour-là (je précise que j’avais testé en amont l’ escape game la semaine précédente, sans aucun souci !). J’aurais pu sortir mon plan B (car il faut toujours en avoir un avec le numérique !) mais, ayant passé du temps à créer cet escape game, j’ai persisté.

Deuxième chose que j’ai pu constater : tout comme pour des documents papier, les élèves ne prennent pas la peine de lire les consignes jusqu’au bout ! J’ai souvent entendu ‘Qu’est-ce qu’il faut faire ?’

Au plaisir de retrouver mes élèves pour un escape game  !

Mrs. Haquet