Publié : 20 décembre 2018
Format PDF {id_article}

il y a une vie dans le composteur du collège !

Du tri des déchets au restaurant scolaire à un compost pour le potager

Depuis l’année dernière un tri partiel des déchets a été mis en place au restaurant scolaire. Après le repas, avant de déposer leur plateau, les convives déposent les restes de crudités ou de fruits et les serviettes en papier dans le réceptacle de la table de tri. Ces déchets vont dans le composteur du collège. Il faut neuf mois environ pour obtenir un compost bien mûr. A l’occasion de la journée atelier des élèves de la classe EDD ont rempli de pré compost "maison" les deux carrés potagers nouveaux construits en juin ; occasion de découvrir de très nombreuses "petites bêtes" indices de bonne santé du compost.
On peut observer de nombreuses petites bêtes qui s’activent à transformer les déchets végétaux en bon compost.
Les cloportes décomposent le bois. En effet nous ne mettons pas dans les composteurs seulement des déchets alimentaires mais aussi du broyat végétal issu de la coupe d’un arbre au collège. L’apport de bois permet d’équilibrer le rapport carbone/azote.
Les vers de terre contribuent à aérer et brasser le compost comme ils aèrent la terre en y creusant des galeries.
Avec cette utilisation du compost du collège nous pouvons voir concrètement l’utilité de trier nos déchets.

Portfolio automatique :